IRC pour les nuls

From Base de connaissances eggdrops & TCL
Jump to: navigation, search

IRC, c'est quoi ?

De manière pas du tout technique, c'est un réseau de discussion à plusieurs en temps réel, c'est à dire que vous ne pouvez lire que ce qui se dit en votre présence.

Mais c'est avant tout un protocole, ce qui veut dire que quel que soit le réseau sur lequel vous allez, vous y retrouverez les mêmes fonctionnalités de base et les mêmes commandes.

Organisation

Du point de vue de l'utilisateur, on se connecte sur un serveur du réseau et on accède à des canaux (aussi appelés salons) où sont regroupées les autres personnes. On peut parler sur le canal ou directement à une personne, si elle a donné son accord pour cela, car il faut être poli et demander l'autorisation.

Si vous parlez sur le canal, toutes les personnes présentes voient ce que vous écrivez et peuvent y répondre. C'est pourquoi il est très conseillé, lorsque vous répondez à une personne particulière, de citer son pseudonyme (ou nick) dans votre phrase.

Un même utilisateur peut être sur plusieurs canaux en même temps, et ce n'est pas parce qu'un utilisateur est présent sur un canal qu'il est devant son PC, donc évitez de hurler parce qu'on ne vous répond pas dans la minute.

Quelques notions syntaxiques

Attention.png Sur IRC, les pseudonymes et nom de canaux sont insensibles à la casse, donc l'utilisateur toto, l'utilisateur tOtO' et TOTO sont une seule et même personne, de même que les canaux #Accueil, #accueil et #AcCuEiL

Pseudonymes

  • Un pseudonyme, aussi appelé nickname ou nick, peut être composé de lettres (minuscules et majuscules, non accentuées), de chiffres et des caractères suivants: -_[]{}`|
  • Un pseudonyme peut faire au maximum 32 caractères (9 sur les réseaux très anciens)
  • Un pseudonyme est unique sur un réseau IRC, il ne peut pas y avoir deux personnes utilisant le même pseudonyme en même temps sur le même réseau.

Canaux

Le nom d'un canal suit globalement les mêmes règles que le pseudonyme, au détail près, mais très important, qu'il est précédé du symbole #.

Ainsi, toto est un utilisateur mais #toto est un canal de discussion où il y a plusieurs personnes, et pas forcément toto. Ceci sera plus détaillé dans Comment envoyer un message sur IRC.

Verbes et mots barbares

Vous trouverez dans la suite des verbes inconnus tels que voicer, halfoper, oper, ... Il s'agit de très mauvaises francisations qui peuvent se traduire par "donner le statut de voice, halfop, op". Un autre exemple est enregistrer qui est une traduction de register, c'est à dire donner une existence officielle à un pseudonyme ou un canal.

IRC a son propre langage, parfois approximatif, je l'emploie ici pour que vous ne soyez pas perdu in situ.

Rejoindre un réseau

Pour rejoindre un réseau, vous avez trois solutions:

  • il y a une interface web proposée par le réseau, c'est la plus pratique pour débuter,
  • certains sites comme Mibbit sont des clients généralistes en ligne qui vous permettent de vous connecter sans rien installer,
  • un client IRC sur votre PC.

Nous allons tout d'abord voir rapidement le moyen de se connecter avec ces trois types d'outils.

Interface web proposée par le réseau

C'est habituellement la plus simple à utiliser car elle demande le moins de renseignements. Très souvent, il n'y en a que 3, dont un optionnel:

  • votre pseudonyme,
  • (optionnel) le mot de passe de votre pseudonyme si celui-ci est enregistré,
  • le ou les canaux à rejoindre à la connexion. Pour rejoindre plusieurs canaux, la règle est de les séparer par une virgule dans le champ de formulaire, par exemple #toto,#canal2,#chez_moi

Client généraliste en ligne

Ce genre d'interface reprend les mêmes données que celle d'un réseau particulier, à la différence qu'il faut en plus indiquer le réseau sur lequel on veut aller.

Ceci peut se faire de deux façons:

  • le réseau est disponible dans une liste de sélection, vous n'avez qu'à le choisir,
  • le réseau n'y est pas, il vous faut alors donner les informations essentielles:
    • adresse du réseau : elle débute très souvent par irc, par exemple irc.zeolia.net
    • port de connexion : par défaut, c'est le port 6667
    • SSL : certains réseaux proposent une connexion "sécurisée". Si c'est le cas, il y a de fortes chances que le port soit différent du port par défaut.

Client IRC

Il existe de nombreux clients IRC, chacun avec ses avantages et ses inconvénients. Vous pouvez faire votre choix depuis [1].

Les informations à donner pour pouvoir se connecter à un réseau sont les mêmes que pour l'interface générale, la manière de les entrer varie d'un client à l'autre, je vous laisse vous reporter au manuel de votre logiciel.

Je suis connecté

Je vous dirais : félicitations !

Mais effectivement, vous êtes un peu bloqué devant une interface étrange, décrivons-la.

Sur l'image suivante, vous pouvez constater qu'il y a 3 zones principales:

  • la fenêtre de tchat, c'est là que se passe toute l'activité du canal : la discussion,
  • le liste des utilisateurs qui vous permet de savoir qui est actuellement présent
  • le champ d'écriture qui est votre moyen principal d'interaction

Irc1.png

Fenêtre de tchat

Dans cette zone, vous voyez tout ce qui se passe, c'est à dire ce que vous et les autres personnes écrivent, ainsi que les personnes qui entrent ou sortent.

D'autres informations plus techniques, comme les changements de modes du canal ou des utilisateurs, peuvent aussi être affichées.

Liste des utilisateurs

Cette liste vous permet de voir instantanément qui est présent sur le canal, et son rôle. Certaines interfaces classent les utilisateurs par rôle, par pseudonyme, par présence effective (ayant eu une activité récente)...

Champ d'écriture

Il a une double utilité:

  • vous permettre d'écrire sur le salon,
  • envoyer des commandes.

Il nous faut maintenant entrer un peu plus dans le vif du sujet et aborder un peu de technique.

Connaissances techniques de base

La première chose à savoir, c'est que sur IRC, tout est originellement en mode texte et que les représentations graphiques ne sont qu'une interprétation de la part des clients.

Je parlerai texte dans la suite de cette présentation et ce sera à vous de faire les bonnes analogies et/ou traductions en fonction de l'interface que vous utilisez.

Les rôles des utilisateurs

Sur tous les réseaux IRC, il existe au moins 3 rôles pour les utilisateurs, que l'on appelle accès (access en anglais) qui définissent des droits.

  • Opérateur de canal (op), stylisé par un @ qui précède son pseudonyme, c'est le responsable du canal et peut quasiment tout faire.
  • Voice, stylisé par un + qui précède son pseudonyme, c'est un utilisateur qui peut parler même si le canal est modéré. La plupart des responsables de canaux utilise le voice pour démarquer les habitués des simples visiteurs.
  • Utilisateur, c'est un connecté lambda qui n'a aucune mise en avant.

Notez que si un canal n'est pas enregistré auprès des Services IRC, la première personne qui entre sur le canal est automatiquement opérateur.

De plus en plus de réseaux ont quelques rôles supplémentaires:

  • Propriétaire (founder), parfois stylisé par un ~ (tilde) précédant son pseudonyme. C'est la personne qui a enregistré le canal et elle a tous les pouvoirs.
  • Super-opérateur (sop), parfois stylisé par un & précédant son pseudonyme, c'est un opérateur qui a quelques protections et droits supplémentaires que l'opérateur normal.
  • Semi-opérateur (half-op ou hop), stylisé par un % précédant son pseudonyme, c'est un opérateur limité a des actions ponctuelles ou à durée limitée.

Trois choses sont importantes à retenir:

  • tous les réseaux n'indiquent pas forcément le status de founder ou de sop, vous ne pouvez alors pas les différencier des opérateurs normaux,
  • les rôles de founder et de sop ne sont habituellement accessibles que si le canal est enregistré,
  • un utilisateur avec des pouvoirs (founder, sop, op, hop) peut donner des pouvoirs à un utilisateur inférieur mais jamais plus que ses propres pouvoirs. Par exemple, un hop peut voicer ou half-oper un utilisateur normal, mais ne pourra pas l'oper.

Il existe aussi des rôles au niveau du réseau, pour l'instant nous ne les évoquerons qu'en parlant d'IRCop (Opérateurs IRC), ce sont des personnes qui sont sur le réseau pour aider les utilisateurs.

Utiliser des commandes

Comme nous l'avons vu, il n'y a qu'un endroit qui vous permet d'agir sur IRC, c'est le champ d'écriture. Par défaut, tout ce que vous y tapez est envoyé sur à la fenêtre de discussion dans laquelle vous vous trouvez, que ce soit un canal ou une discussion privée.

Mais vous pouvez aussi envoyer des commandes d'une manière très simple: il suffit de précéder la ligne du caractère "/" (slash) suivi de la commande. Par exemple, pour changer votre pseudonyme en tata, la commande est /nick tata.

Une des commandes les plus importantes est celle qui permet d'envoyer un message : /msg destinataire votre message. Lorsque vous tapez du texte pour discuter dans un canal, vous faites un peu comme M. Jourdain car tous les clients IRC traduisent ça en /msg #canal ce que vous avez tapé où #canal est le canal dont la fenêtre est actuellement ouverte. Si vous voulez parler en privé à une personne (ou un service que l'on peut assimiler à une personne), il faut donc mettre le pseudo de cette personne à la place de destinataire.

Les services

J'ai évoqué plusieurs fois la notion de services. Il s'agit d'outils parfois mis à disposition des utilisateurs dont le but est très souvent la gestion et la protection des pseudonymes et des canaux.

Il y a très souvent deux services très utiles:

  • NickServ pour la gestion des pseudonymes, c'est auprès de lui que vous pouvez vous enregistrer et vous identifier,
  • ChanServ pour la gestion des canaux, il sert à enregistrer un canal et à le configurer,

Les noms peuvent changer, les commandes aussi, mais les fonctionnalités sont souvent équivalentes.

Et maintenant ?

Les principes de base étant acquis, nous pouvons nous intéresser aux Premiers pas sur IRC.